Share Button
Titre : Mission sur Mars
Série : Jeannette Pointu (n°7)
Dessinateur : Wasterlain Marc
Scénariste : Wasterlain Marc
Année : 1993
Editeur : Dupuis

Notes :
Paru en octobre 1993, album cartonné couleur de 48 pages.
ISBN : 2-8001-2037-1

Résumé :
Un équipage européen (on y reconnaît le Belge Dirk Frimout, rebaptisé Frimous !) parvient à poser le pied sur Mars.
C’est Jeannette qui y plantera le drapeau de l’Union Européenne.
Elle survolera les canyons martiens en ULM, constatera la présence de vie sur la planète rouge… et rentrera sur Terre après un retour chaotique dans l’atmosphère !

L’avis de Marc Wasterlain :
J’ai toujours été étonné qu’un quelconque service culturel européen ne se soit intéressé à ce rêve peut-être trop ambitieux. Le centre belge de la bande dessinée, pour une exposition prévue sur la planète Mars, ne me demandera même pas la présentation de mon album ainsi que les planches originales…depuis, ils ont rectifié le tir à l’occasion de l’exposition « Espace réel, espace rêvé ».

j’ai eu le plaisir de rencontrer notre Belge astronaute « Dirk Frimout » !

A l’occasion du vernissage,  j’ai eu le plaisir de rencontrer notre Belge astronaute « Dirk Frimout », caricaturé d’ailleurs dans cet album.
Bien que pourtant bien documenté (comme toujours !), j’ai osé extrapoler la propulsion du vaisseau spatial par un réacteur nucléaire qui permet de réaccélérer la vitesse acquise. Ce qui me posera un problème de calcul de temps, de la trajectoire et de la vitesse…
Peu armé pour résoudre ce problème scientifique et n’ayant obtenu aucune réponse auprès des revues spécialisées, j’ai dû me résoudre à calculer moi-même à l’aide d’une cordelette millimétrée par mes propres soins (chaque millimètre représentant des dizaines de milliers de kilomètre) afin d’obtenir les paramètres acceptables pour déterminer le temps de ce voyage spatial.

Que les spécialistes me pardonnent les erreurs qui ne sont dues qu’à un artiste à l’imagination débordante.
Dans la dernière image de l’album (que je vous encourage à consulter), devant le parlement européen réuni, Jeannette Pointu fait un discours qui rappelle les limites du temps de l’univers auquel nous croyons appartenir pour toujours, et qui nous est pourtant compté. Elle indique un chemin à suivre et une mission qui nous est impartie pour les générations futures !

Les planches de l’album
de Jeannette Pointu Le secret Atlante ne furent pas prépubliées
dans le Journal de Spirou

Sauf spécification particulière, tous les dessins reproduits sur ce site sont copyright Marc Wasterlain